Les hydrolats comme prévention et soutien d'une infection virale

En pleine crise pandémique du coronavirus, vous êtes nombreux-ses à vous tourner vers les huiles essentielles pour assainir votre intérieur et consolider votre système immunitaire. Mais savez-vous que les hydrolats peuvent aussi vous aider autant en prévention qu'en soutien en cas d'infection ? 

Je vais vous présenter ici les six hydrolats vers lesquels vous pouvez vous tourner soit pour booster votre immunité et éviter ainsi les risques de contagion du virus, soit pour vous aider à dégager votre système respiratoire et à soulager la toux en cas d'infection virale. Ces hydrolats seront tout aussi efficaces en hiver pour vous protéger d'une grippe ou pour renforcer vos défenses immunitaires.

Les hydrolats sont des produits précieux qui sont bien souvent oubliés au profit des huiles essentielles. Pourtant, ils comportent de multiples avantages et dans certains cas, leur utilisation est privilégiée. A la fin de cet article vous saurez pourquoi et vous saurez comment les utiliser en cure ou de manière ponctuelle. 

Qu'est-ce qu'un hydrolat ? 

L'hydrolat est le deuxième produit obtenu suite à la distillation de plantes aromatiques. Le premier ingrédient, le plus connu, est l'huile essentielle. Mais celle-ci ne représente qu'une petite part du résultat de la distillation. 

La plus grosse partie est une eau chargée elle aussi de molécules aromatiques et que l'on conserve car elle possède de nombreux avantages et propriétés. 

Composition d'un hydrolat

Hydrolats pour infection virale

L'hydrolat est donc une eau contenant des molécules aromatiques. Mais il y a deux différences avec celles contenues dans l'huile essentielle :

- Les molécules aromatiques présentes dans l'hydrolat sont moins concentrées. C'est donc en quelque sorte une huile essentielle diluée. 

- Les molécules aromatiques présentes dans l'hydrolat ne sont pas forcément les mêmes que celles contenues dans l'huile essentielle. En effet, pour que les molécules soient présentes dans l'hydrolat, il faut qu'elles soient hydrosolubles (solubles dans l'eau). A l'inverse, on retrouvera aussi certaines molécules aromatiques uniquement dans l'hydrolat, mais pas dans l'huile essentielle. 

Un hydrolat et une huile essentielle issus de la même plante ont donc parfois des compositions et donc des propriétés et des odeurs bien différentes. 

Usages d'un hydrolat 

Le gros avantage des hydrolats c'est qu'ils constituent des produits aromathérapiques doux. En effet, les huiles essentielles sont très puissantes et leur utilisation est bien souvent restreinte par des précautions d'usage (tests cutanés, dosages précis, déconseillées aux femmes enceintes, allaitantes et aux jeunes enfants, risques d'allergies, ...)

Les hydrolats sont donc parfaits pour les personnes sensibles ou allergiques, pour une utilisation dans le cadre d'une grossesse (sauf contre-indications), pour les enfants, ou pour être utilisés sur le long terme. 

Les hydrolats sont donc des produits qui ont toute leur place dans le domaine cosmétique et sur le plan de la santé et du bien-être. Ce sont des produits que l'on utilise en aromathérapie.

Un article sera bientôt consacré aux hydrolats pour un usage cosmétique. Encore un peu de patience...

Nous nous concentrerons ici sur les propriétés santé des hydrolats, en particulier ceux à utiliser dans le cadre d'une infection respiratoire, comme celle du coronavirus ou Covid-19. 

L'hydrolat en usage interne

Hydrolats en interne

Pour une action santé, et plus particulièrement pour agir sur l'immunité et le système respiratoire, la prise des hydrolats par voie interne est la plus indiquée. Voici les proportions d'une boisson à boire tout au long de la journée :

20 ml d'hydrolat + 1 litre d'eau.

Une bouteille de 200 ml d'hydrolat, tel qu'il est conditionné par la marque Bioflore, permet donc de faire une cure 10 jours. A la fin de cette cure, faites une courte pause de quelques jours avant de reprendre la cure si vous le désirez.

Les hydrolats, comme les huiles essentielles, fonctionnent très bien en synergie. N'hésitez donc pas à les combiner pour coupler leurs effets, en ne dépassant pas la concentration totale indiquée ci-dessus.

Vous pouvez aussi avaler les hydrolats purs, à raison de 2 cuillères à soupe, trois fois par jour. 

Les hydrolats en prévention

On le sait tous, un système immunitaire affaibli est la porte ouverte aux virus. 

Pour ce qui concerne l'utilisation des huiles essentielles en prévention, je vous renvoie à l'article rédigé par André Bitsas, aromathérapeute et fondateur de Bioflore : lire l'article.

Il cite notamment les huiles essentielles des rutacées (citron, pamplemousse) et des abiétacées (pin sylvestre, sapin de Sibérie, sapin baumier ) en diffusion pour assainir l'air. Les huiles essentielles particulièrement indiquées pour soutenir le système immunitaire et éviter une infection virale sont le ravintsara, le tea tree, le niaouli, le cajeput ou encore la marjolaine sylvestre et le thym à linalol ou "Thym doux d'Espagne".

Du côté des hydrolats, voici les plus efficaces en prévention pour booster votre système immunitaire et limiter ainsi les risques de contamination. 

Thym à thymol

Thymus vulgaris thymoliferum

C'est un thym dit "fort", car son goût est très présent et âpre. 

Mais il est très apprécié pour soutenir l'immunité et en cas d'infections respiratoires. Si vous n'arrivez pas à le boire pur, vous pouvez le diluez (40% d'hydrolat + 60% d'eau) et ajouter du miel ou du sirop d'agave pour sucrer la boisson. 

Thym à thujanol

Thymus vulgaris thujanoliferum

Goût assez floral, qui n'a pas l'âpreté de son cousin le thym à thymol. 

L'hydrolat de thym est efficace pour booster le système immunitaire

Dès qu'une infection virale se déclare, vous pouvez boire une cuillère à soupe de cet hydrolat pur toutes les deux heures. 

Laurier noble

Laurus nobilis

Son goût est chaud, un peu épicé tout en étant nuancé.

Sur le plan anti-infecueux, il remplace un peu l'hydrolat de Tea tree qui est beaucoup moins présent sur le marché et bien moins local ... 

Il saura booster votre système immunitaire

Les hydrolats en soutien lors d'une infection respiratoire

En cas d'infection virale, certains hydrolats sont particulièrement utiles pour soutenir le système respiratoire. 

Ces hydrolats constituent un soutien, un soulagement à certains maux, mais en aucun cas un remède. En cas de symptôme sévère ou inquiétant, consultez un médecin. 

Les huiles essentielles sont également d'un bon soutien dans le cadre d'une infection virale. Je vous invite à visionner la vidéo réalisée par André Bitsas et qui explique de manière très complète quelles huiles essentielles utiliser et de quelle manière : voir la vidéo

Voici les trois hydrolats que vous pouvez employer lorsque vous avez déclaré une infection respiratoire, que ce soit pour décongestionner le système respiratoire ou pour calmer une toux. 

Inule odorante 

Inula gaveolens 

Goût assez sucré, qui évoque le sirop pour la toux à la cerise. Ca tombe bien ... 

L'hydrolat d'inule odorante est un des plus efficaces sur le plan des affections respiratoires (toux, bronchites, difficultés respiratoires, ...).

En cas de crise ou d'une quinte de toux, vous pouvez avaler une cuillère à soupe d'hydrolat pur. A renouveler toutes les deux heures. 

Il peut d'ailleurs servir de base comme sirop pour la toux : Versez 100 ml d'hydrolat et ajouter une cuillère à soupe de miel. Ajoutez-y 5 gouttes d'huile essentielle (voir les huiles essentielles citées ci-dessus).  

100 ml d'HA + 1 càs de miel + 5 gouttes d'HE 

Romarin à cinéole

Rosmarinus officinalis cineoliferum

Goût frais, avec des notes vives d'herbe et de fleurs. 

L'hydrolat de romarin est un parfait tonique et stimulant de la sphère respiratoire

Attention, c'est également un bon énergisant. Ne le consommez plus après 17h.  

Myrte verte ou myrte à cinéole

Myrtus communis cineoliferum

L'hydrolat de myrte vert, tout comme celui d'inule auquel vous pouvez l'associer, saura vous soulager lors d'une quinte de toux

De manière générale, il est apprécié pour tous les types de congestions respiratoires, en particulier celles déclenchées par des allergènes. Pensez notamment aux crises d'asthmes causées par les allergies au pollen. 

.........................................................................................................................................................

Vous savez maintenant vers quels hydrolats vous tourner si vous souhaitez faire une cure pour booster votre système immunitaire. Ces hydrolats sont bien utiles en ce moment de pandémie et ils le seront tout autant en période hivernale, pour prévenir les maux de l'hiver. 

Touché-e par un virus ? Ces hydrolats seront aussi des compagnons naturels pour soulager la sphère respiratoire lors d'une congestion ou d'une toux. Ils ne se substituent cependant pas à des remèdes médicaux lorsque ceux-ci sont nécessaires. En cas de doute ou de symptômes alarmants n'hésitez pas à consulter un médecin. 

J'espère que cet article saura vous guider dans vos choix et que vous avez découvert, pour certain-e-s, de nouveaux produits et leurs précieuses propriétés.  La nature a tant à nous offrir. Protégeons la et prenez soin de vous.

Camille

Ecrire un commentaire