Bioflore

Huile essentielle - Menthe poivrée

€4,80

Famille botanique des lamiacées ou labiées
Dénomination latine : Mentha piperita
Huile essentielle obtenue par distillation de la plante
Issue de l’agriculture biologique contrôlée : contrôle Certisys-BE1 


Présentation
Sa composition biochimique s’articule autour de deux ingrédients : le menthol, un monoterpénol, et la menthone, une cétone. Plus marginalement, on y trouve des esters, des oxydes et des sesquiterpènes.  

Propriétés 
L’huile essentielle de menthe poivrée est fortement tonique, voire hypertensive. Elle stimule la digestion, elle draine le foie et participe à sa régénération. Elle est efficace contre les nausées, à l’exception de celles de la femme enceinte et allaitante. En faible quantité, on l’associe à diverses huiles essentielles à visée respiratoire.

Elle est très réputée pour son action antalgique (anti-douleur) puissante et rapide. En cas de mal de tête ou de migraine, une goutte sur chaque tempe améliore rapidement la situation et permet de soulager efficacement la douleur.

Elle est utilisée pour venir à bout d’un zona. Elle repousse les insectes, est vermifuge et antiparasitaire.

Sur le plan cosmétique, on l'utilise à toute petite dose pour raffermir les vaisseaux dilatés et pour son action raffermissante, en particulier sur les tissus relâchés.

Plan psycho-émotionnel

L’huile essentielle de menthe poivrée dégage un arôme vif, pénétrant, entêtant. On vérifie, sur ce plan, une franche confirmation des propriétés de base : cette huile essentielle est céphalique, stimulant l’esprit, rendant les idées claires et facilitant la concentration. Une vraie alliée en période de stress, de grande fatigue ou d'examens !  

Précaution d'emploi

  • Complément alimentaire. Tenir hors de la portée des enfants; Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Ne se substitue pas à un régime alimentaire varié ni à un mode de vie sain.
  • Ne pas administrer aux femmes enceintes et allaitantes.
  • Ne pas administrer aux personnes fragiles sur le plan nerveux.
  • Une certaine dermocausticité impose que cette HE soit suffisamment diluée dans le cadre de l'usage cutané.
  • De manière théorique et non vérifiée : interactions possibles avec certains médicaments (que l'HE inhiberait ou renforcerait)
  • Evitez tout contact avec les yeux

Vus Récemment