Bioflore

Huile essentielle - Pamplemousse

€4,50

Légèrement plus douce que le citron, cette huile convient parfaitement en diffusion et a un pouvoir aseptique extraordinaire !

Famille botanique des rutacées
Dénomination latine : Citrus paradisii Macfadyen
Essence obtenue par expression du zeste du fruit
Issue de l’agriculture biologique contrôlée : contrôle Certisys-BE1     


Présentation

L’essence de pamplemousse se compose d’une part importante de monoterpènes - la différence avec le citron est que le limonène règne en maître : autour de 94 % ! Toutes les autres familles sont minoritaires- les rares aldéhydes et esters apportant une touche de douceur au portrait. Cette essence n’étant pas obtenue par entraînement à la vapeur d’eau, on y trouve également des molécules non volatiles, tels des flavonoïdes. Attention à la présence de coumarines : cette essence ne s’applique pas pure sur une partie de peau qui sera immédiatement exposée à la lumière du jour.

Propriétés

En alternance avec l’essence de citron, utilisez-la en diffuseur pour aseptiser les locaux. Elle interviendra également dans des mélanges anti-cellulite. Elle y remplacera avantageusement l’essence de citron.

Plan psycho-émotionnel 

Moins vigoureuse que l’essence de citron, l’essence de pamplemousse est tout aussi dispensatrice de joie, totalement efficace dans l’instant présent, mais sa force mentale se nuance de sensibilité et d’émotion.

Si l’essence de pamplemousse nous invite à exister pleinement, à « rayonner » comme ce fruit lumineux lui-même le suggère, elle le fait avec doigté et délicatesse. Ces dernières qualités en font finalement une excellente guérisseuse puisqu’elle invite chacun à exprimer son potentiel de vie, même dans les circonstances les plus difficiles. A sa manière, c’est un bon antidépresseur.

Il n’est pas étonnant, dans un contexte plus précis, qu’elle puisse s’envisager pour aider les personnes malades et mutiques, repliées sur elles-mêmes, en particulier dans les phases terminales de maladies graves.

Pour les applications qui précèdent, utilisez-la en diffuseur, incorporez-la dans une huile de massage ou appliquez-la en onction pure (par exemple sur la face intérieure des poignets, et respirez ensuite) en évitant de vous exposer à la lumière du jour immédiatement après.

Précautions d'emploi

  • Tenir hors de la portée des enfants.
  • Ne pas utiliser durant les 3 premiers mois de la grossesse.
  • Compte tenu du risque de photosensibilisation, veiller également à des doses faibles dans les mélanges ; par sécurité, éviter d'exposer à la lumière du jour les parties de peau traitées, durant quelques heures après l'application.
  • Cette huile à une tendance irritante quand elle est utilisée pure, veillez à suffisamment la diluée pour l’utilisation cutanée.
  • Evitez tout contact avec les yeux.
  • Risque d'allergie (limonène, linalol, citral, benzoate de benzyle) : veillez à ne pas surdoser dans les mélanges ; le test du creux du coude sera recommandé préalablement à toute application cutanée (min 48h avant utilisation).

Vus Récemment